Douala, cet endroit où l’amour se cache

Le gouvernement camerounais semble avoir mis un contrat sur la tête des jeunes garçons de Douala. Car il est des décisions qu’il prend dont on se demande ce qu’on a fait pour les mériter. L’époque où il ne fallait pas se creuser la tête pour combler une jeune amoureuse est désormais révolue. Pourquoi ? Parce que la ville de Douala a perdu son équivalent de la Promenade des Anglais de Nice ou de Central Park pour New York.

La Nouvelle Danse

Vendredi, 31 décembre 2010. Il est 23 heures 30. Enfin, cette année de galère s’achève. Ah ! Que de vertes et de pas mûres j’ai avalées pendant ces derniers mois! Il ne reste que trente petites minutes à supporter pour dire ciao à cette année calamiteuse. Mais faudrait-il encore pouvoir survivre jusque là. Je suis sur […]