Le réveil tunisien!

« Je vous ai compris, je vous ai compris, je vous ai compris […] Je me suis laissé tromper, abuser par mon entourage […] Certaines personnes sur lesquelles je comptais m’ont caché la vérité sur la réalité de ce qui se passe dans notre pays […] Je vous ai compris […] Je vous ai à maintes reprises dit que je comptais pas rester président à vie. Je m’engage donc à ne pas me porter candidat à l’élection présidentielle de 2014 […] On va engager des réformes pour améliorer les conditions de vie de tous les tunisiens […] Les prix des denrées comme la farine, le lait et le pain vont être revus à la baisse […] Les libertés de parole et d’expression seront désormais promues et sauvegardées. Les censures sur Internet seront levées et les personnes incarcérées à cause de leurs opinions seront libérées […] Cessez les émeutes, je vous ai compris ».

Ces propos surréalistes ont été tenus hier soir par Zine El-Abidine Ben Ali, le président de la république de Tunisie. J’en suis presque tombé à la renverse quand j’ai entendu ces propos. C’était tellement hallucinant que j’ai passé des heures à courir à travers différentes chaînes de télé pour m’assurer que je les avais réellement entendus! Entendre un président africain dire qu’il reconnait avoir commis des erreurs, dire qu’il va les réparer, dire qu’il va lâcher le pouvoir (bon, dans quelques années tout de même), parler de liberté d’expression, tout ça est tellement rare que ça mérite d’être souligné! Et dire qu’il y a moins d’une semaine, le même bonhomme accusait les mêmes manifestants d’être des terroristes et des délinquants de la pire des espèces en les menaçant même de les exterminer. La police a interpellé des jeunes à la pelle, en a tué des dizaines d’autres.

Aujourd’hui, les contestations continuent dans les rues de Tunis et des autres villes du pays. Le tunisiens demandent clairement le départ de Ben Ali et de son clan. Pour eux, les promesses faites dans son allocution d’hier ne suffisent pas. Comme on a pu le lire sur une pancarte ce matin: « On n’a pas eu tous ces morts pour Youtube et Dailymotion »!

La vidéo du discours du président Ben Ali:

Discours Ben Ali du 13 janvier 2010

Par René Jackson

The following two tabs change content below.
René Jackson Nkowa
Diplômé de faculté de droit et d'école de commerce, je me passionne pour la communication, le management et l'écriture. Un peu geek sur les bords, j'aborde la vie avec une certaine poésie. Bonne lecture.
René Jackson Nkowa

Derniers articles parRené Jackson Nkowa (voir tous)

2 thoughts on “Le réveil tunisien!

  1. Cher Jackson
    L’éveil tunisdien a marché, il reste l’éveil Kamer,l’éveil togolais, l’éveil burkinabé… Que les vieux dictateurs foutent le camp, ouste!
    Amitiés!

  2. L’œil extérieur est parfois avantageux, il permet d’observer ce que les yeux du quotidien voient sans se rendre compte de la chronologie réelle du pouvoir qui se met en place.
    Prenez en considération les faits et ceux de demain. Pour ne citer qu’un exemple parmi mille autres : Vous avez un peu plus de 20 % de la population qui a été pendant 28 ans sous le régime Ben Ali et à son service, sans compter tous les sympathisants soit un peu plus de 65 % de la population. Demain que vont faire ces gens dans votre pays si vous les écartez. Ils connaissent tous les rouages d’État et feront comme tous les exclus, ils commenceront une guerre secrète civile et réactiveront des réseaux extrêmes dans les pensées et créeront un climat pour cela, pour tout déstabiliser. Des gens qui ont été en marge de la vie du pays, à l’étranger un peu partout, reviennent comme des hommes possibles aux pouvoirs. Ne vous trompez pas, ce sont des hommes déjà rodés aux régimes totalitaires et avant que les manifestations commencent, ils ont déjà préparé un autre régime, différent aux yeux de la population mais dans le fond plus pervers. Ils connaissent parfaitement les réflexions de chacun des tunisiens et comment ils vont agir. Alors pas de conseil mais observer bien, demain non seulement cela ne sera pas pareil mais bien plus dur. Et l’économie du pays comment croyez-vous qu’elle sera demain ? Récupérer les avoirs volés par les familles du pouvoir déchu et préparer un gouvernement populaire exclusivement (ceux qui vivent dans le pays, pas de gens extérieurs très dangereux, fût-ce qu’il soit tunisien).
    Et encore : N’oubliez pas ! La personne qui sera élu pour gouverner, ne lui donner aucun pouvoir de décision mais de représentation uniquement, opter pour une démocratie réelle, pas en pouvoir absolu donné par l’image d’une fausse démocratie. Comment ? C’est extrêmement simple, vous avez beaucoup d’ingénieurs informatiques, alors commencer à mettre en place et synergie votre réseau de communication de Ben Garden à Bizerte. Les crédits, c’est tout aussi simple, pas de pays occidentaux, Asie ou Russe, toutes les ressources intellectuelles seront les garants des remboursements et le littoral, un tourisme certes mais surtout les moyens d’échanges très important sur l’Afrique et tous les pays de la Méditerranée. C’est cela l’avenir sans les occidentaux qui ne veulent qu’exploiter les gens et les pays.
    Soyez assez fort pour obtenir votre liberté économique et devenir un pays sur lequel il faut compter dans le paysage international. C’est possible si vous réfléchissez comme ceux qui exploitent le monde, ne pensez pas pour vous mais pour vos enfants demain et donner leur les moyens de leur indépendance économique, vous ! Vous devez travailler dans cet espoir qui ne sera pas profitable pour vous à présent, sauf dans un proche avenir si vous supprimez quelques raisonnements primaires et égoïstes, voyez à l’unisson pas pour vous-même (Renforcer l’enseignement scolaire sur la responsabilité des droits civils, faite apprendre par-cœur les 17 articles des droits de l’homme et ajouté, les droits de l’homme et de la femme (Vous seriez les premiers à comprendre l’importance de ce mot « femme » et d’autres regards internationaux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *