La France, Etat laïc?

Pauvreté-Chômage-Discrimination

Quelques phrases de Claude Guéant, le tout nouveau Ministre de l’intérieur français ont provoqué l’émoi de toute la classe politique de son pays. Il a suffi qu’il dise que « les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus […] Par exemple, on sait qu’à l’hôpital il y a un certain nombre de personnes qui refusent, pour des femmes, des soins prodigués par des hommes. Eh bien, ce n’est pas admissible! […] Il ne faut pas une loi, il n’est pas question de faire des lois, il suffit de décrets parfois ou d’instructions » pour que les socialistes et autres gauchistes, même certains membres de l’UMP, le parti au pouvoir en France et dont M. Guéant est issu, émettent un concert de protestations. Tout ceci se passe à quelques encablures de l’ouverture du débat national sur la laïcité voulue envers et surtout contre tout par le Président M. Nicolas Sarkozy.


La France, pays des libertés, offre une bien piètre image depuis 2002, depuis que le Front National a atteint le deuxième tour des élections présidentielles. Entre reconduites forcées aux frontières, avions charters vers le Mali, expulsion de roms,  polémiques sur les lieux de prières pour les musulmans, on ne compte plus les offenses causées par les derniers gouvernements du pays du Général de Gaulle aux étrangers et à leurs cultures. Toute la classe politique de cette grande démocratie s’est tapée dessus il y a quelques semestres à cause d’un foulard, la fameuse « burka ». Quand on observe tout ça, on a l’impression que la France ne veut plus d’étrangers chez elle. Et particulièrement de musulmans. Ceci est fort heureusement à relativiser car tout ce qui cela n’est le fait que de politiciens électoralistes. Je suis sûr que le français lambda aurait des propos moins virulents à l’encontre des étrangers que ceux des membres du gouvernement de son pays. Toutefois, on peut comprendre l’attitude de la France envers les musulmans. Ce sont des gens qui savent être nuisibles quand ils le veulent. Je vais prendre un exemple simple: le match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 qui opposait l’Egypte et l’Algérie a eu des conséquences non seulement dans ces deux pays, mais également à Marseille où les dégâts ont été immenses. Des dégâts causés par des musulmans. On va m’accuser de faire de la caricature, mais bon…

La justification de M. Guéant souffre cependant d’un sérieux bémol. Une française, non musulmane, peut bien refuser de subir une palpation de la part d’un médecin masculin pour préserver sa pudeur. Et je crois bien que là-dessus, personne n’y trouvera à redire.  La musulmane, parce qu’elle dira « ma religion ne l’accepte pas » aura offensé tout un pays. A mon sens, le concept de laïcité signifie le respect pour l’appartenance religieuse d’autrui. Respect non seulement de ceux qui pratiquent une religion donnée pour les autres, mais aussi le respect qui est dû à un individu qui pratique un culte religieux de la part de la société. Si la jeune femme musulmane préfère ne pas se faire triturer par un homme, pourquoi ne pas affecter une femme du service à cette tâche simplement, comme on le ferait pour la belle blonde athée?

Mon voisin, musulman, a une boutique. Il n’est d’ailleurs pas camerounais, mais malien. Et ça me laisse à 37*. Il a l’art soit de faire de l’excellent lait caillé, soit de bien garnir son pain, soit encore il est un virtuose du soya*. Déjà, je sais qu’à certaines heures, il va à sa prière, mais d’autres fois, quand je vais à sa boutique, je le trouve carrément dans la rue, sur sa natte, en train de faire les ablutions prescrites par sa religion. Je ne me sens pas si offensé que ça. Je sais que sa prière dure au maximum vingt minutes. Je pourrais repasser après. Si je suis pressé, je vais ailleurs. Certaines fois, je suis réveillé bien avant l’aube par l’appel à la prière d’un imam. Il y a deux minarets qui se font concurrence dans mon quartier.  Les jeunes filles musulmanes forcent l’admiration de tous car dans une ville comme celle de Douala où les vêtements féminins rapetissent à vue d’oeil, elles ont encore le courage de s’habiller sobrement, portent le foulard et se couvrent tout le corps. Leurs pratiques n’ont jamais fait sourciller personne. Ils sont différents et on les accepte ainsi.

En une seule et même journée et dans la même rue, je peux croiser un Témoin de Jéhovah sa Bible en main essayant d’enrôler quelqu’un, un catholique avec un T-shirt affichant un portrait de la Vierge Marie, un musulman dans son boubou… Quand on parle de laïcité, la voilà. Je ne crois pas que l’aliénation d’une partie ou de toutes les pratiques et us inhérents à la pratique d’une religion soit de nature à respecter ladite religion. Ce qui rend ça un peu malsain pour le cas de la France est que cela semble dirigé contre les musulmans et eux seuls, car ils sont ceux qui sont principalement attaqués depuis quelques années.

Le comportement des dirigeants français m’offusque vraiment. Dans le but de séduire les électeurs adhérant à la politique de l’extrême droite, des bassesses sont permises. Moi, je suis contre l’extrême droite. Je même contre tout ce qui est extrême. Alors je trouve que les acteurs du parti majoritaire n’ont pas à s’inspirer des discours de M. Le Pen. Parce qu’aujourd’hui, l’étranger est devenu celui qui cause tous les problèmes de la France.  Une religion, l’islam, se retrouve stigmatisée. Le « plombier polonais » devient indésirable après avoir curé tous les égouts de la Gaule. La France, telle qu’on la connaît aujourd’hui a été construite non pas seulement par le sacrifice de français, mais aussi par celui de nombreux étrangers.

La France est à la recherche de son identité. Une identité qu’elle possède paradoxalement depuis des centaines d’années. Son identité est sa devise: la liberté de tous et de chacun, l’égalité de tous ses citoyens, la fraternité des uns envers les autres. Cette identité française que d’autres peuples essaient avec plus ou moins de succès de copier. Mais la propagande  des politiciens  français actuels, donne plutôt l’impression que cela leur représente un héritage qu’il est trop lourd de porter.

 

*Soya: viande de boeuf braisée et très pimentée qui est extrêmement prisée au Cameroun

*Ca me laisse à 37: expression camerounaise qui peut signifier rester indifférent ou impassible.

Par René Jackson

 


The following two tabs change content below.
René Jackson Nkowa
Diplômé de faculté de droit et d'école de commerce, je me passionne pour la communication, le management et l'écriture. Un peu geek sur les bords, j'aborde la vie avec une certaine poésie. Bonne lecture.
René Jackson Nkowa

Derniers articles parRené Jackson Nkowa (voir tous)

2 thoughts on “La France, Etat laïc?

  1. Bel article René. Je suis sceptique en revanche quand tu écris :
    « Toutefois, on peut comprendre l’attitude de la France envers les musulmans. Ce sont des gens qui savent être nuisibles quand ils le veulent. Je vais prendre un exemple simple: le match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 qui opposait l’Egypte et l’Algérie a eu des conséquences non seulement dans ces deux pays, mais également à Marseille où les dégâts ont été immenses. Des dégâts causés par des musulmans. On va m’accuser de faire de la caricature, mais bon… »
    Je ne vois pas comment tu peux lier une religion et des dégâts dans une ville. Saches que 10% des Egyptiens sont chrétiens et que même si les casseurs sont d’origine algérienne ou égyptienne rien ne permet de savoir s’ils sont musulmans croyants ou pratiquants. Pour le reste je suis bien d’accord avec toi 😉

  2. Ziad, c’est pour monter jusqu’à quel point on peut verser dans la caricature. Les dégâts dans le sud de la France ont été commis par des personnes d’origine algérienne. Et l’Algérie est considéré comme étant un pays musulman. Par voie de conséquence, tous les algériens (ou presque) son reconnus comme des musulmans! Malheureusement, nombre d’hommes et femmes politiques en France rentrent (à tort) dans cet amalgame.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *