Bernard Arnault, deviens camerounais. C’est tout bénef’

Auteur: Baudry

Ceux qui suivent l’actualité de la France ces derniers jours savent que François Hollande, le tout nouveau président de ce pays, a passé l’état de grâce depuis belle lurette et que depuis qu’il a atteint le cap des 100 jours de présidence, il jongle perpétuellement avec des tisons. Bien avant de devenir président, il a annoncé la couleur avec une promesse de campagne qui a fait bondir quelques uns, certes, mais pas les plus négligeables. Lui président, il imposera tous ceux qui ont un revenu supérieur à 1 million d’euros à hauteur de 75%. Promesse qu’il n’a pas oubliée, puisqu’elle ressort depuis quelques temps et fait des émules. Bernard Arnault, tel un éléphant dans une boutique de porcelaine, s’est chargé de donner une autre ampleur à ce sujet de société, puisqu’on a appris vendredi dernier qu’il avait sollicité la nationalité belge. Tollé ! Escarmouches entre ceux qui le comprennent et fustigent la politique désastreuse du gouvernement qui va faire fuir tous les riches de France d’un côté et de l’autre côté ceux qui le considèrent comme un traître qui veut quitter le bateau avec tout le trésor tandis que les valeureux moussaillons (ici le français moyen) se battent contre vents et marées pour maintenir le navire à flots (c’est-à-dire en se serrent le ceinture).

Pour ceux qui du côté de Douala ou de Yaoundé ne suivent pas ce genre d’actualité et qui n’ont rien à secouer de ce qui se passe du côté de chez nos cousins français (mais qui hypocritement souhaitent y voir leur parenté s’établir, même clandestinement et qui ne laisseront plus les habitants de leur quartier tranquilles avec les « mon fils/neveu/cousin/ami  est à mbeng* »), sachez que – selon Wikipedia – Bernard Arnault est un homme d’affaires français, propriétaire du groupe de luxe LVMH, il est à la tête, entre autres, du Groupe familial Arnault, du Groupe Arnault, ou de la holding Christian Dior. Bernard Arnault est la première fortune française, la première au niveau de l’Unioneuropéenne et la 4e fortune mondiale en 2012 avec un patrimoine estimé à 41 milliards de dollars selon Forbes. Je vois que vous retournez les têtes les filles. Mais ce n’est pas tout. Cet homme en gros possède tout ce que vous aimez : Dior Couture et Parfums, Moët et Chandon, Louis Vuitton, Givenchy, Kenzo, Make Up For Ever, Guerlain, Loewe, Marc Jacobs, Sephora, Fendi, DKNY et j’en passe. Vous avez la tête qui tourne ? Sachez que j’ai omis de citer les innombrables marques de champagnes (que sans doute vous ne boirez jamais car ils sont hors de prix), les sociétés de location des yachts… C’est bien loin de nos réalités ou les besoins sont plus terre à terre, centrés qu’ils sont sur les satisfactions stomacales. Je le conçois. Mais il faut toujours viser plus haut et c’est peut-être l’occasion ou jamais de souffler un ponte à la France et à la Belgique du même coup et d’en faire profiter… Le Cameroun ! Oui oui, le Cameroun! Ah, je vois que vous avez déjà les étoiles plein les yeux, les filles !

Il suffit seulement de le convaincre en utilisant les arguments auxquels il sera sensible. C’est-à-dire l’argent (il faut bien qu’il aime ça pour en amasser autant) et l’inaliénabilité garantie de son patrimoine s’il foule le sol camerounais de ses pieds (il veut déjà devenir belge pourquoi ?)

Le premier argument est simple. Il fait mouche car il faut avant tout soutenir l’homme dans sa démarche : Monsieur Arnault, le président de ton pays et son gouvernement ne sont que de vils spoliateurs ! D’autant plus stupides qu’ils ne veulent même pas se mettre cet argent dans leurs poches, mais plutôt dans les caisses du trésor public. Donc on ne peut pas négocier* avec eux. Taxer ton revenu à 75% ? C’est un braquage honteux et intolérable qui ne dit pas son nom ! Ce qui signifie que sur les malheureux  4,5 millions d’euros que tu as touchés l’an dernier, on ne te laissera que 1 million et des poussières ? Fuis, Bernard, pendant qu’il est encore temps. Mais ne te réfugies pas en Belgique. Chez nous ici, Belgique et France c’est bonnet blanc, blanc bonnet. Moi personnellement, je connais autant de monde, d’anciens camerounais, en Belgique qu’en France. Ceux en règle et même des sans-papiers. Je ne citerai pas les noms de ces derniers.

Viens au Cameroun, Monsieur Arnault. Tu aimes les chiffres. Nous aussi. Tu aimes les multiplications ? On ne sait faire que ça. L’entente sera parfaite. Nous on multiplie tout par 655. Tu simplifies ta paie de l’an passée de 4,5 millions ? Une fois que tu auras débarqué ici, ça va monter à 3 milliards ! C’est vrai que ce ne sera qu’en francs CFA, mais avoue que ça en jette ! Le bonus étant que tout est bien moins cher ici. Comparons : à Paris, dans la plus infâme gargote qui fabrique des plats prétendument « Remember Cameroon », un plat famélique de taro pilé à la sauce jaune ne te coûte pas moins de 30 mille francs à tout casser. Mais quand tu vas au QG du taro pilé là-bas vers Bamenda, dans le Nord-ouest, le même plat garni de toutes les viandes que tu peux imaginer sur cette terre ne te coûtera pas 3 500 francs. Et puis même, tu es un Blanc, donc en plus il y a des chances que tu puisses avoir ce plat là gratuitement ! La convivialité camerounaise ne se dément pas.

L’autre avantage est que quand tu es camerounais, tu n’es plus rien d’autre. Car chez nous n’existe pas la double nationalité. Tu feras donc un pied de nez magistral à ces gaulois qui n’en veulent qu’à ton fric. Et puis tu auras tous tes papiers en un clin d’œil. Chez nous il y a aussi ce qu’on appelle la corruption, le sport national. Tu appelles les bonnes personnes, c’est-à-dire n’importe qui, tu te délestes d’une infime partie de tes possessions, tu multiplies ça par 655, ça devient exorbitant et tu leur plaques ça au visage. Et puis même, si tu veux avoir la nationalité camerounaise et malgré tout garder celle de tes parents, aucun souci non plus. Prenons l’exemple de celui que tu vas ridiculiser avec tes milliards multipliés par 655 ici. Lui il est né au Cameroun. Lui il a acquis la nationalité espagnole ils y a quelques années à cause d’une histoire de quota extracommunautaire. Mais lui continue à venir porter les couleurs de notre pays en toute impunité, continue à être la tête de proue de gens qui vont nous couvrir de honte un peu partout dans le monde (hein, quoi ? Il a arrêté dernièrement ?), donne des coups de tête aux journalistes, file des savates aux enfants de nos quartiers. Lui qui a sorti mes compatriotes d’une partie de leur ignorance, qui ne pouvaient pas placer sur une mappemonde la Russie, encore moins le Daguestan et bien moins Makhatchkala. Si lui a pu clamer pendant des années son amour pour son pays et malgré tout continuer d’être espagnol, alors pourquoi pas toi ?

Et puis il y a l’avantage de la discrétion. Avant ton arrivée – dans les délais les plus brefs je l’espère – on ne sait pas exactement qui est l’homme le plus riche du Cameroun. On suppute. On ne sait pas si c’est l’homme de Makhatchkala, le Lion d’Etoudi, l’un de ses nombreux ministres emprisonnés ou mon voisin du village qui avait dit à la télé un jour qu’il a commencé à faire fortune en vendant des cacahuètes grillées à la criée. Tu viendras, tout le monde saura que c’est toi, mais on continuera toujours à supputer. Il faut bien qu’on occupe nos journées de chômeurs… J’ai lu quelque part que tu étais au Fouquet’s avec Sarkozy le soir de son élection à la magistrature suprême. Ca signifie que tu sais t’entourer des bonnes personnes. Prends ta carte de militant, sors une minuscule partie de ce que tu as, multiplie ça par 655 et achète ta place au Comité central. Désormais intouchable tu seras.

Tu n’auras pas à t’embarrasser des formalités. On te parle de l’obligation de résidence au pays ? Réponds au malappris qui osera te sortir ça qu’il aille d’abord demander aux coachs successifs des Lions Indomptables de respecter la clause de leur contrat les obligeant à résider ici. Quelqu’un te parle des impôts ? Tu n’as pas fui ton pays pour qu’on vienne encore te parler d’impôts ici, pardi ! D’abord, tu as ta carte du Parti que tu peux brandir à toute sollicitation. Et après, demande à celui qui t’en aura parlé si lui-même paie ses impôts. Pour ton information, il y a quelques années, le gouvernement a déclaré que dans une ville comme celle de Douala, avec plus de 2 millions d’âmes, où tout le monde est commerçant, il y avait moins de 20 mille contribuables.

En plus de cela, tu pourras toujours planquer tes sous dans les paradis fiscaux si ça te chante. Ce qui de votre côté devient de plus en plus difficile est un sport national dans ton nouveau pays. Avec ta carte du Parti, tu évolueras au sein d’un panel de personnes qui se feront un plaisir de te coacher. Des experts en sociétés écran, comptes offshore et tout le tralala. S’ils jouent la prudence ou deviennent soudain amnésiques (un rapace tournoyant peut-être au dessus de leurs têtes), fais un tour à la prison centrale de Yaoundé. Elle est pleine d’individus qui ont fait leurs preuves dans ce genre d’entourloupes.

Monsieur Arnault, j’ai parcouru ton pedigree et je vois qu’il est jonché d’un nombre impressionnant d’achats de franchises diverses et de parts sociales. Aujourd’hui, tu pèses 21 milliards d’euros. Ce qui, majoré 655 fois, donne 13 755 milliards de nos francs, sans compter qu’on parle de plus en plus de dévaluation de ce franc… Ce qui te rendra encore plus riche en CFA. Je vais te donner une idée : cède quelques broutilles qui te font réfléchir pour rien dans ton immense Groupe, question de dégager quelques 4 millions d’euros et viens financer les frais de fonctionnement annuel d’un pays riche en bois, bauxite, zinc, diamant, or, pétrole, manganèse…

Monsieur Arnault, deviens camerounais. Ce sera tout bénef’.

P.S.: A tous ceux qui liront ce billet et qui auraient un moyen d’en informer Monsieur Bernard Arnault, prière de transmettre. Ceci est un acte de philanthropie, de patriotisme et totalement désintéressé.

*Mbeng : terme générique désignant la France mais aussi par extension tous les pays Occidentaux.

*Négocier : verser ou obtenir un pot-de-vin pour un service.

Par René Jackson

Bernard Arnault - Source: euronews.com
The following two tabs change content below.
René Jackson
Diplômé de faculté de droit et d'école de commerce, je me passionne pour la communication, le management et l'écriture. Un peu geek sur les bords, j'aborde la vie avec une certaine poésie. Bonne lecture.
René Jackson

Derniers articles parRené Jackson (voir tous)

3 thoughts on “Bernard Arnault, deviens camerounais. C’est tout bénef’

  1. Salut Le Jack. Bravo, Bravo, Bravo. C’est vraiment brillant. C’est drôle, spirituel et efficace comme écriture. Vraiment j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce billet. Continue comme ça. Pense un jour à faire un recueil de tes articles. A ++++++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *